Sauvegarder automatiquement et proprement ses VMs sur ESXi

Alors bien sûr j’entends par proprement autre chose que les snapshots. Je rappelle que snapshoter ses VMs n’est pas vraiment un moyen terrible de sauvegarde. Ce n’est pas du tout conseillé par VMWare et franchement, il y a quand même beaucoup plus pratique que de devoir cliquer sur chaque VM pour faire une snapshot chaque semaine (chaque jour, chaque heure?). On pourrait même imaginer pire : Utiliser Veeam Fast SCP pour transférer les fichiers des VMs depuis le datastore vers votre destination.

Beaucoup de gens font ça, soit parce que ça leur suffit, soit parce qu’il n’ont pas osé chercher mieux. Et pourtant, il y a (mais ce n’est que mon avis) BEAUCOUP mieux.

Quand on parle d’ESXi, c’est quand même assez souvent un choix par rapport à une problématique de cout. Bien évidemment, on peut choisir ESXi par rapport à ESX pour certains avantages autres, mais la gratuité est à mon sens le plus significatif. Du coup, on imagine ne pas avoir de vCenter pour piloter les ESXi, ne pas avoir de licences pour pouvoir utiliser l’utilitaire « fait pour » de VMWare (VMWare Consolidated Backup), et enfin, on n’a pas très envie de payer pour pouvoir profiter d’un moyen sûr et automatisé de sauvegarder ses VMs, comme par exemple en s’achetant:

ou bien encore

[Edit]D’autant plus que ce que je n’avais pas compris au début, c’est que ces outils ne peuvent pas marcher si vous n’avez pas la licence pour VCB (ce qui est logique, finalement). Ces produits ne font qu’apporter des fonctionnalités supplémentaires par rapport à VCB[/Edit]

Sans avoir pu les essayer vraiment, j’imagine que ces deux produits fonctionnent à merveille. Revenons un peu sur l’outil VMWare Consolidated Backup, intégré aux licences Foundation, Enterprise, et Standard. J’aimerai juste revenir un peu sur le fonctionnement de cet outil parce que je n’ai pas immédiatement compris comment il fonctionnait. En fait, il faut se tourner vers la version anglaise de la datasheet pour avoir plus de détails.

Vous avez peut être déjà essayé de copier un disque d’une machine virtuelle sur un VMWare server 2.0, par exemple. Le système d’exploitation vous annonce froidement que vous ne pouvez pas car le fichier contenant le disque est protégé en lecture (oui oui, en lecture)! Quand on y réfléchit, c’est bien normal. Ce disque en fonctionnement est donc constamment en train d’être modifié par le système d’exploitation virtuel, même quand on ne fait rien sur la machine. Alors comment copier ce fichu disque, sans être obligé d’éteindre la machine virtuelle (ce qui marche parfaitement, soit dit en passant)?

Et c’est là toute la trick de VMWare : passer par une snapshot temporaire. Au moment où vous voulez backuper, VCB créé une snapshot de la machine, ce qui est très rapide. Sur notre infra ESX, c’est fait en moins d’une seconde, et sous ESXin à peine plus. On voit beaucoup mieux ce qui se passe sur un VMWare server 2, par exemple, où l’opération est beaucoup plus longue. Je ne suis pas certain à 100% que ça se passe toujours de la même façon, mais pour ce produit, le serveur met la VM en pause, créé une snapshot très rapidement, puis rallume la machine. Du point de vue de l’utilisateur, ça donne probablement un petit lag durant le processus, mais pour ce qui est du fonctionnement de la VM, c’est parfaitement transparent.

Une fois cette snapshot créée, il ne reste plus à VCB qu’à créer une backup pérenne de la machine virtuelle, puis à supprimer la backup temporaire. Une fois qu’on a compris comment ça marchait, on peut se réjouir d’apprendre que quelqu’un a utilisé les fonctionnalité internes des ESX/ESXi pour reproduire les mêmes fonctionnalités. Je ne rentrerai pas dans les détails techniques de l’installation vu que tout est déjà très bien présenté.

Behold! Voici la bibliothèque Ghetto (j’ai pas encore tout testé, trop vaste!) et probablement le script le plus connu de cette bibliothèque : GhettoVCB.sh

Ce script fait la même chose que VCB, mais sans avoir besoin des licences à payer. En fait, il se base sur le serveur lui même, ce qui permet de contourner les actions désactivé (par exemple, l’écriture à distance sur les disques des VM est bloqué si vous n’avez pas une licence). A partir de là, il ne reste plus qu’à envoyer le script sur votre ESXi (par SSH, nous savons maintenant tous le faire même si on a pas le droit 😉 ), à reconfigurer le script en fonction de votre ESXi, et à suivre les instructions pour rentrer le script dans le cron (oui, il y a un cron, on est quand même sur du Unix like!).

Juste magique…

Publicités
Sauvegarder automatiquement et proprement ses VMs sur ESXi

Une réflexion sur “Sauvegarder automatiquement et proprement ses VMs sur ESXi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s